L’art français à l’étranger dans la première partie du XXe siècle

Organisée par le département des Etudes et de la Recherche dans le cadre du programme « Histoire de l’histoire de l’art » coordonné par Anne Lafont

Mercredi 25 novembre 2009
9h30-17h
Galerie Colbert
Salle Giorgio Vasari
2 rue Vivienne
75002 Paris

Accès : 6 rue des Petits-Champs

L’axe « Histoire de l’histoire de l’art » de l’INHA a entamé en 2007 un programme de recherches sur les enjeux nationaux dans les discours sur l’art de la première partie du XXe siècle. A ce titre, une première journée d’études a eu lieu le 18 novembre 2008 au cours de laquelle les intervenants ont rendu compte de ces questions dans l’historiographie belge, britannique, italienne, russe, slovaque, roumaine… En effet, il nous semblait opportun – même si notre objectif est d’approfondir l’idée de Nation dans les écrits français sur l’art – de profiter des travaux nombreux qui se font à l’étranger dans des contextes historiques et historiographiques passablement différents. Continuer la lecture de L’art français à l’étranger dans la première partie du XXe siècle

Exposition « Fauves et expressionnistes de Van Dongen à Otto Dix, chefs d’oeuvre de la collection Van der Heydt » au Musée Marmottant à Paris du 28 octobre 2009 au 20 février 2010

Communiqué de presse:

« Le Musée Marmottan Monet présente cinquante oeuvres d’artistes expressionnistes et fauves, issues des collections du musée Von der Heydt de Wuppertal. Exposition réalisée dans le cadre d’un échange entre le musée Marmottan Monet et le musée Von der Heydt.*

À travers ces chefs-d’oeuvre, l’exposition offre un panorama de l’évolution de l’art moderne, de l’expressionnisme à la Nouvelle Objectivité (Die Neue Sachlichkeit). Elle met l’accent sur les deux principaux mouvements qui marquèrent l’avènement de l’art moderne en Allemagne avant la Première Guerre mondiale : les expressionnistes du groupe Die Brücke fondé à Dresde en 1905 – Kirchner, Heckel, Schmidt-Rottluff… – et ceux de la NKVM, Nouvelle Association des artistes de Munich, mouvement qui donnera naissance en 1911 au Blaue Reiter – Kandinsky, Jawlensky, Marc, Macke et Münter.

Ainsi, la sélection s’étend de Munch, Nolde, des Fauves français Dufy, Braque, Vlaminck et Van Dongen, des artistes du Brücke et du Blaue Reiter, aux représentants de l’expressionnisme autrichien comme Kokoschka et Oppenheimer, et jusqu’aux principaux protagonistes de la Nouvelle Objectivité, Beckmann, Otto Dix et George Grosz. Cette confrontation entre les différents courants révèle des parallèles, mais aussi des différences dans les conceptions des expressionnistes allemands et des Fauves français. L’exposition tient compte également des précurseurs de l’expressionnisme et de ses grandes figures indépendantes.

En invitant l’expressionnisme dans le haut lieu de l’impressionnisme, Marmottan Monet innove encore une fois et promet la surprise. »

Plus d’informations: www.marmottan.com

AC: Journée France-Belgique 2010: Graveurs/Gravure

Journée d’études France/Belgique 2010

23 avril 2010 – Université de Lille 3

« Graveurs/Gravure »

La permanence et le renouveau de la gravure aux XIXe et  XXe siècles nous inspirent le thème d’une nouvelle journée France/Belgique, après celles centrées sur la photographie, la sculpture, les salons et expositions d’art et la Première Guerre mondiale. Partant de présences avérées de graveurs belges en France, tels Henry de Groux ou Frans Masereel, et d’œuvres largement exposés, telle celui de James Ensor, nous souhaitons établir un état de la question des échanges et croisements entre les deux pays sur la période couvrant la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle.

Continuer la lecture de AC: Journée France-Belgique 2010: Graveurs/Gravure

Rétrospective László Moholy-Nagy à la Schirn Kunsthalle de Francfort du 8 octobre 2009 au 7 février 2010

Présentation de l’exposition:

« Hungarian artist László Moholy-Nagy became known in Germany through his formative work as a teacher at the Staatliches Bauhaus in Dessau from 1923 to 1928. His pioneering theories on art as testing ground for new forms of expression and the application of these theories to all areas of modern life are still influential today. Comprising roughly 170 works in the mediums of painting, photography and photogram, sculpture, and film as well as stage set design and typography from all phases of his career, the retrospective will examine the complex picture of Moholy-Nagy’s oeuvre in order to present the range of his creative output to the public for the first time since the last major exhibition of his work in Kassel in 1991. Never having been built before 2009, the artist’s spatial design ‘The Room of Our Time’, which brings together many of his theories, will be realized in the context of the exhibition. »

Curator: Dr. Ingrid Pfeiffer

Plus d’informations: www.schirn-kunsthalle.de