« Charley Toorop (1891-1955) » au MAM de Paris du 19 février au 9 mai 2010

Présentation de l’exposition par le musée:

« L’exposition – reprenant dans une version adaptée celle qui a été présentée au Musée Boyman Van Beuningen de Rotterdam – offre la première rétrospective, à Paris, de cette artiste phare de l’art moderne néerlandais.

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris offre la première rétrospective à Paris consacrée à Charley Toorop, artiste phare de l’art moderne néerlandais. Reprise de l’exposition Surtout pas de principes organisée en 2008 par Marja Bosma au Musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam, elle en présente une version adaptée, y intégrant notamment une « chambre d’amis ». Artistes de sa famille et de son cercle y prennent place illustrant la situation de Charley Toorop, à la croisée des chemins de la modernité.

L’exposition comprendra environ 110 œuvres : 77 de Charley Toorop et d’autres, de différents artistes, amis ou proches : Bart van der Leck, Fernand Léger, Piet Mondrian, Gerrit Rietveld, Ossip Zadkine, Jan Toorop, Edgar Fernhout, John Rädecker, Pyke Koch, Henk Chabot, Joris Ivens, John Fernhout et Eva Besnyö. Continuer la lecture de « Charley Toorop (1891-1955) » au MAM de Paris du 19 février au 9 mai 2010

« Edvard Munch ou l’anti-cri » à la Pinacothèque de Paris, du 19 février 2010 au 18 juillet 2010

Présentation de l’exposition par la Pinacothèque :

 » Edvard Munch (1863-1944) est connu exclusivement pour une seule œuvre : le Cri. Travail certes emblématique, mais si peu représentatif de l’ensemble de son œuvre. La notoriété exagérée de ce tableau a eu pour conséquence d’occulter la réelle dimension et le vrai message de l’artiste.

Il est étonnant de constater si tôt dans l’histoire de l’art un artiste se détacher de toutes les conventions auxquelles nous avaient habitué les artistes et les mouvements précédents. Il est prodigieux de remarquer dès les années 1880 Munch s’attaquer aux couches de couleur, de le voir véritablement labourer la surface picturale ou encore laisser son œuvre sous la pluie et la neige, transférer des photographies et des films muets à l’intérieur de ses toiles et de ses œuvres graphiques. Surprenant encore la transgression avec laquelle il supprime les frontières entre les supports et les techniques, dans ses gravures, dessins, peintures, sculptures, collages, photographies et films. Il s’inscrit dans la lignée de William Turner et de Gustave Courbet, Il est le chaînon manquant entre les artistes tels que Pablo Picasso, Georges Braque, Jean Dubuffet et Jackson Pollock dans l’histoire du Modernisme. C’est par ces dépassements sans limite pour l’époque et surtout par son attachement aux qualités matérielles de la peinture et des supports que Munch laisse une œuvre bouleversante d’une force incomparable. »

Continuer la lecture de « Edvard Munch ou l’anti-cri » à la Pinacothèque de Paris, du 19 février 2010 au 18 juillet 2010

L’Art en Europe années 1850-1939 : circulation, médiation, réception

Programme du séminaire de M1 de Madame Gispert

(ouvert aux extérieurs)

Université Paris-I – Sorbonne

Le lundi de 17h à 19h en salle Demargne (INHA)

Ce séminaire se propose de réfléchir au fonctionnement des relations artistiques et culturelles en Europe de la diffusion européenne du réalisme à la seconde guerre mondiale. Plus qu’une histoire des avant-gardes à caractère européen, il s’agira de comprendre comment les œuvres, les artistes, les manifestes ont pu circuler en Europe et quel impact a eu leur diffusion dans les différents pays. Mettant en place des notions propres à la médiation artistique, ce séminaire ne visera pas à l’exhaustivité mais mettra en lumière expositions, artistes, médiateurs, réseaux ou événements qui ont marqué l’histoire des relations artistiques.

Continuer la lecture de L’Art en Europe années 1850-1939 : circulation, médiation, réception

Exposition « Jean Cocteau, sur les pas d’un magicien » au Palais-Lumière à Evian du 20 février au 23 mai 2010

Présentation de l’exposition:

« Né il y a 120 ans à Maisons-Laffitte, Jean Cocteau occupe depuis plus d’un siècle l’espace artistique et reste présent à travers toutes les facettes de sa création. Intellectuel et artiste multidisciplinaire, il demeure une figure protéiforme du XXe siècle et à ce titre bénéficie d’une reconnaissance internationale.

Si le grand public connaît son oeuvre, ou du moins, une partie de ses écrits, de sa filmographie ou de son théâtre, moins nombreux sont ceux qui connaissent son travail de dessinateur, de peintre et d’une manière générale l’ensemble de ses recherches plastiques.

Cette exposition, par son caractère rétrospectif, a pour ambition de faire découvrir la richesse et la diversité d’une oeuvre qui exploita tous les champs et tous les moyens artistiques dont il disposa. Ces témoignages devraient permettre d’élargir la vision que l’on a de ce « génie fragile », témoin et acteur d’époques riches et mouvementées. Continuer la lecture de Exposition « Jean Cocteau, sur les pas d’un magicien » au Palais-Lumière à Evian du 20 février au 23 mai 2010

Bourses pour jeunes chercheurs de la Fondation Le Corbusier

La Fondation Le Corbusier attribuera, pour l’année universitaire à venir, 2010-2011, une bourse destinée à de jeunes chercheurs désireux de se consacrer à l’étude de l’œuvre de Le Corbusier.

Les propositions devront concerner en priorité des aspects de son œuvre qui n’ont pas fait l’objet de recherches suffisamment approfondies, ou proposer pour des thématiques déjà traitées des approches originales (pluridisciplinaires, comparatistes ou transversales, etc.). Tous les aspects de l’œuvre de Le Corbusier peuvent être abordés : l’œuvre construit, les projets d’architecture ou d’urbanisme non réalisés, le mobilier, l’œuvre plastique – peinture, dessin, tapisserie, expositions, etc. – les écrits ; la biographie pourra également faire l’objet de propositions contribuant à la connaissance de l’homme et à la compréhension de son œuvre.

Cet appel à propositions s’adresse à de jeunes chercheurs (maximum 35 ans) en cycle terminal de leurs études – niveau mastère – ou en post-diplôme (beaux-arts, architecture, histoire, urbanisme, histoire de l’art, etc.), inscrits, de préférence, dans un laboratoire de recherche ou une structure scientifique de même nature.

Le projet faisant l’objet de la demande devra mettre en évidence la façon dont cette étape particulière pour laquelle un soutien est demandé à la Fondation s’insère dans un programme plus vaste ou dans une plus longue durée (doctorat, habilitation, recherche institutionnelle, projet de livre, etc.). Les candidats devront justifier l’utilisation de l’aide accordée par la Fondation et la nécessité d’y recourir pour faire face à des besoins spécifiques liés à l’approfondissement de cet aspect de leur recherche (voyages, disponibilité, investissement matériel, droits, etc.).

Le dossier est constitué par : le projet de recherche en une vingtaine de pages (méthodologie, hypothèses, nature des résultats attendus, bibliographie sommaire, calendrier) ; un curriculum vitae, la liste des travaux déjà réalisés et deux lettres de recommandation émanant de chercheurs, d’enseignants, d’architectes ou de personnalités reconnues. Les candidats devront également informer la Fondation des aides sollicitées ou obtenues auprès d’autres institutions publiques ou d’organismes privés relatives au projet proposé.

Les candidats devront transmettre leur dossier de candidature sous support numérique (fichier numérique transmis par courrier électronique ou cd-rom).

Le montant de la bourse est de 10 000 €. Cette somme est versée par tiers à la signature du contrat, à mi-parcours sur rapport d’étape, à la remise du rapport final.

Les réponses à l’appel à propositions sont attendues pour le 30 mai 2010. La publication des résultats est prévue pour le 1er août 2010.

Plus d’infos: http://www.fondationlecorbusier.fr

Exposition « Van Doesburg and the International Avant-Garde » à la Tate Modern à Londres du 4 février au 16 mai 2010

« He is the coolest cat in 20th-century art » – The Daily Telegraph

Tate Modern presents the first major exhibition in the UK devoted to the Dutch artist and pivotal figure of the European avant-garde, Theo van Doesburg (1883-1931). This is a unique and exciting chance for van Doesburg’s work to be seen for the first time in the UK. This follows in the footsteps of a series of exhibitions looking at different aspects of Modernism, conceived by Vicente Todolí, Director of Tate Modern.

Continuer la lecture de Exposition « Van Doesburg and the International Avant-Garde » à la Tate Modern à Londres du 4 février au 16 mai 2010