Prochaine séance du groupe de contact Relire l’entre-deux-guerres: conférence de M. Joël Roucloux le 21 mai 2010 à l’Université de Lille 3

Vendredi 21 mai 2010

14h – 17h

Université Charles-de-Gaulle-Lille 3

Salle A3 107 (salle de réunion de l’IRhiS)

A l’occasion de la seconde séance de notre groupe de contact, nous aurons le plaisir de recevoir Monsieur Joël Roucloux, professeur d’histoire de l’art à l’Université catholique de Louvain et directeur du Musée de Louvain-la-Neuve, qui introduira la question suivante :

De Munich à Amsterdam ou la « dialectique » des « réalismes »
L’exposition Les Réalismes organisée au Centre Pompidou en 1980-1981 a contribué à renouveler l’étude de l’art international de l’entre-deux-guerres et a dégagé une « troisième voie » entre abstraction et surréalisme. On peut cependant se demander si les tensions entre « vérisme », « néo-classicisme » et « réalisme magique » ne sont pas plus fortes que les convergences. Cette problématique apparaît notamment à la lumière des scènes allemande et néerlandaise qui avaient été particulièrement mises à l’honneur à l’occasion de cette exposition.

De gauche à droite : Christian Schad, Portrait du comte St-Genois d’Anneaucourt, 1927, h/t, 100 x 80 cm, Centre Pompidou, Paris. Carel Willink, Le Zeppelin, 1933, h/t, 75 x 100 cm, Scheringa Museum voor Realisme, Spanbroek.

Nous vous attendons nombreux pour débattre avec nous.

Groupe de contact Relire l’entre-deux-guerres

http://re2g.hypotheses.org

Conférence – débat autour du livre de Serge Fauchereau « Avant-gardes 1905-1930 » à l’occasion de sa publication aux éditions Flammarion

Lieu : Instituto Cultural de Mexico, Paris

Date : Mardi 27 avril à 19h

Après avoir publié une quarantaine d’ouvrages sur l’art et la littérature, Serge Fauchereau présentera une synthèse abondamment illustrée, Avant-gardes 1905-1930. Il y rectifie l’ancienne notion d’avant-garde, en la plaçant dans un contexte élargi à tous les domaines des arts littéraires et artistiques occidentaux, d’où des chapitres spécifiques sur le muralisme et le stridentisme mexicains, l’indigénisme, le modernisme brésilien, chacun avec son originalité propre, comparée à l’expressionnisme allemand, le constructivisme russe, le cubisme, le surréalisme.

Plus d’informations: www.bicentenaireameriquelatine.fr

CFP: Catholicism and Fascism(s) in Europe 1918-1945 (date limite: 10 mai 2010)

International Conference, Rome, Academia Belgica, September 15-17, 2010

Catholicism and Fascism(s) in Europe 1918-1945: Beyond a Manichean Approach

Conference outline:

The general theme of the proposed conference is the ideologisation of the relationship between Catholicism and fascism in Europe (1918-1945). The historiography in this particular field of research has often been characterised by rather outspoken and sometimes conflicting ideological currents. In extreme cases, some historians fully deny any possible convergence between catholic religion and fascist ideology, where others sustain that catholics unconditionally supported fascism. The conference intends to make a meaningful contribution to this fundamental methodological and theoretical debate, through the presentation of original research presented by a group of international scholars, each of whom will focus on a European country or region where in the interwar years a fascist movement or regime flourished, and where there was a significant catholic presence in society.

Continuer la lecture de CFP: Catholicism and Fascism(s) in Europe 1918-1945 (date limite: 10 mai 2010)

JE France-Belgique 2010: « Graveurs-Gravure », Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, vendredi 23 avril 2010

Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 (IRHiS – UMR CNRS 8529)
Salle de séminaire IRHiS – Bâtiment A (A3-101)
Organisation: François Robichon et Céline De Potter

Matinée

10 h 30 : Présentation de la journée par François Robichon

10 h 45 : Ingrid Goddeeris (MRBAB, assistant scientifique)
Léon Gauchez (1825-1907), critique et marchand d’art belge, et sa passion pour la gravure française

11 h 15 : Noémie Goldman (Aspirante FRS-FNRS-ULB, MRBAB)
De l’exposition au salon littéraire. La gravure belge et française au Salon des XX (1884-1893)

11 h 45 : Lucie Goujard (Lille 3, post-doctorante)
Gravure et photographie. De quelques complicités franco-belges dans le bouleversement de l’édition d’art à la fin du XIXe siècle

12 h 15 : Jérôme Descamps (Lille 3, master 2)
Le cycle napoléonien d’Henry de Groux Continuer la lecture de JE France-Belgique 2010: « Graveurs-Gravure », Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, vendredi 23 avril 2010

Inauguration des Collections électroniques de l’INHA sur revues.org

Les publications de l’Institut national d’histoire de l’art sont destinées à valoriser les manifestations – expositions, colloques, travaux de recherche en histoire de l’art et archéologie occidentale depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours – conçues et organisées en partenariat avec d’autres institutions – universités et musées. Elles complètent les ressources élaborées par l’Institut (bases de données, catalogue de la bibliothèque, etc.) et mises à la disposition des chercheurs, des professionnels de l’art ou des amateurs éclairés. Les Collections électroniques de l’INHA sont d’ores et déjà consultables en libre accès sur la plateforme des Livres de Revues.org. Deux volumes d’actes de colloques paraissent à l’occasion de l’ouverture du site : les Actes du Ve congrès national d’archéologie et d’histoire de l’art et Repenser les limites : l’architecture à travers l’espace, le temps et les disciplines.

Plus d’infos: http://inha.revues.org

Publication: L’Art et la Mesure: Histoire de l’art et méthodes quantitatives

Sous la direction de Béatrice Joyeux-Prunel

avec la collaboration de Luc Sigalo Santos

Paris, Editions Rue d’Ulm, 2010, 600 pages.

Présentation de l’ouvrage sur le site de l’ENS:

« Parler de chiffre en histoire de l’art est souvent malvenu : cette démarche laisse penser que ce qui intéresse est plus le chiffre que l’oeuvre, et que l’on pourrait codifier des données dont on aime à penser qu’elles relèvent de l’immesurable, de l’insondable, du spirituel. ‘On ne met pas la beauté en boîtes’, est la réaction compréhensible de celui qui travaille sur l’art, celui qui l’apprécie, et qui veut, et qui sait en traduire toute la grandeur. Continuer la lecture de Publication: L’Art et la Mesure: Histoire de l’art et méthodes quantitatives

« De Chirico, Max Ernst, Magritte, Balthus, a look into the invisible » au Palais Strozzi à Florence du 26 février au 18 juilliet 2010

Présentation de l’exposition:

« Few Italian artists had such an important impact on 20th century art as Giorgio de Chirico. His ‘metaphysical’ works were like a pebble thrown into a pond, whose waves rippled through the world of art in concentric circles, becoming weaker in time, but still felt decades later. The young artist Giorgio de Chirico first became aware of a new way of seeing the world while visiting Florence at the age of twenty-one: ‘on a clear autumn afternoon I was sitting on a bench in the middle of piazza Santa Croce […] I had the strange impression that I was looking at all these things for the first time, and the composition of my picture came to my mind’s eye […] the moment is an enigma to me, for it is inexplicable’. This ‘illumination or ‘revelation’—as De Chirico called it—informs his pictures of the 1910s and 1920s. As the century hurtled towards World War I, this experience of alienation prompted De Chirico—long before his peers—to paint what he called the ‘great silence’. De Chirico’s paintings of windswept piazzas, with solitary figures and statues staring blindly into space, continued to haunt artists long after De Chirico painted his Enigma of an Autumn Afternoon in 1909. »

Plus d’informations: www.dechiricoafirenze.it

Exposition ‘Tournages Paris-Berlin-Hollywood, 1910-1939’ du 10 mars au 1er août 2010 à la Cinémathèque française

Deux cent photographies rares et anciennes pour découvrir l’univers légendaire des studios et plateaux de tournage à une époque où le cinéma, totalement artisanal, continuait d’inventer sa propre grammaire en se servant de la lumière et où Paris, Berlin et Hollywood étaient les trois capitales les plus importantes du cinéma.

Plus d’infos: www.cinematheque.fr (mini-site dédié)

Exposition ‘Paul Klee (1879-1940): la collection d’Ernst Beyeler’ du 14 avril au 19 juillet 2010 au Musée de l’Orangerie à Paris

Présentée exceptionnellement à Paris, cette exposition  permettra de retrouver les grandes étapes de la création du peintre suisse, qui s’imposa, par ses travaux et sa réflexion esthétique, comme l’une des références majeures de l’art moderne.


Ohne Titel (Gefangen), um 1940
©  Fondation Beyeler, Riehen/Basel
©  ADAGP 2009


Plus d’infos: www.musee-orangerie.fr

Une étude des catalogues d’exposition surréalistes dans le cadre du séminaire ‘La Critique d’art des écrivains’ de l’Université Paris-IV Sorbonne ce vendredi 9 avril 2010

Vendredi 9 avril de 17h à 19h, salle D. 117

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris

« Nous aurons le plaisir d’entendre deux interventions : Colette Leinman parlera des « catalogues d’expositions surréalistes » » et Daphné Pulliat de « la critique d’art de Pascal Quignard », soit deux études de cas permettant de réfléchir aux stratégies discursives dans la critique d’art. Elles pourront également nous présenter à cette occasion leur groupe de recherche. »

Contacts :

Laura Legros : laura.legros@noos.fr

Ivanne Rialland : ivanne.rialland@free.fr

L’expressionnisme : la construction de l’autre. France et Italie face à l’expressionnisme

Colloque organisé à la Villa Médicis à Rome les 7 et 8 mai 2010

Colloque organisé par Maria Grazia Messina (Université de Florence) et Dominique Jarrassé (Université de Bordeaux 3). Avec l’aide de l’Université de Bordeaux 3.

L’histoire de l’art associe étroitement expressionnisme et art allemand. Est-ce à dire qu’il n’existe pas d’expressionnisme en Italie ou en France ? Ce colloque souhaiterait envisager les usages de cette catégorie qui tend à opposer les arts plus qu’à en montrer les interactions, voire à nationaliser les mouvements artistiques.

Plus d’infos: www.villamedici.it