« Le monde cruel d’Erich Chlomovitch », documentaire-fiction d’Amaury Chardeau et Jean-Philippe Navarre, sur France Culture le 28 juin 2010 à 17h

Présentation sur le site de France-Culture:

« C’est l’un des mystères les mieux gardés de l’histoire de l’art contemporain et que relance la vente prévue ce 29 juin chez Sotheby’s à Paris.

En 1946, un employé de la Société générale constate que l’un des coffres de l’agence de la Bourse à Paris semble abandonné. L’ensemble est placé sous séquestre le temps que son propriétaire – un individu enregistré en 1939 sous l’identité d’ « Erich Chlomovitch » – ne réapparaisse.

La prescription trentenaire écoulée, on procède à l’effraction réglementaire dudit coffre : à l’intérieur, une impressionnante collection de toiles et dessins de maîtres : plus de 150 œuvres signées Renoir, Degas, Matisse, Derain ou Picasso ! La banque décide de mettre en vente les œuvres afin de se régler les 31 000 francs d’arriérés de location.

Continuer la lecture de « Le monde cruel d’Erich Chlomovitch », documentaire-fiction d’Amaury Chardeau et Jean-Philippe Navarre, sur France Culture le 28 juin 2010 à 17h

Bourses d’études du Centre Pompidou

Dans le cadre de ses nouveaux programmes « Recherche et Mondialisation », le Centre Pompidou crée trois bourses d’études, qui seront délivrées à la rentrée universitaire 2010/2011, dans les domaines suivants: histoire et sociologie de l’art, histoire des expositions, mondialisation et études culturelles. Ces bourses, annuelles et renouvelables une fois, sont réservées à des doctorants à partir de la deuxième année de thèse. Les lauréats seront intégrés deux jours par semaine à l’un des programmes de recherche du Centre Pompidou.

Les candidatures, sont ouvertes jusqu’au 15 septembre et sont uniquement établies en ligne sur le site internet du Centre à l’adresse suivante : http://www.centrepompidou.fr/bourses

Publication: « Twentieth-Century French Poetry: A Critical Anthology », by Hugues Azerad and Peter Collier, Cambridge University Press

Modern French poetry is unique in the boldness and creativity of its experiments in form and genre, from classical verse to vers libre, from calligrammes to prose poems and poésie sonore. This anthology includes 32 poems by French and francophone poets, each followed by an accessibly written, detailed commentary. The different approaches adopted in the close readings by specialists in their field reflect the major trends in current literary criticism and theory. A foreword by one of France’s foremost poets, Yves Bonnefoy, a general introduction, and an afterword provide a helpful theoretical framework for the study of modern poetry. An extensive bibliography, concise biographies of the poets, and a glossary of literary terms are included. Students of French and of comparative literature will gain a deeper understanding of the development of French verse and of the artistic movements (especially in the visual arts) which have shaped twentieth-century French poetry.

• A wide range of modern French poems, ideal for survey courses or individual study • Includes biographies of major poets, a glossary of literary terms and suggestions for further reading • Commentaries written by specialists in the field reflecting different theoretical approaches Continuer la lecture de Publication: « Twentieth-Century French Poetry: A Critical Anthology », by Hugues Azerad and Peter Collier, Cambridge University Press

AC/CFP: Second Annual Critical Theory Conference: « Violence and Reconciliation », 24th September 2010, University of Exeter

Keynote Speakers: Professor Michael Dillon (Lancaster) and Professor Scott Wilson (Kingston) Introduced by Professor Regenia Gagnier (Exeter)

Critical Theory: Violence and Reconciliation is a one-day interdisciplinary event designed to bring together postgraduate students and early career academics working in the fields of English, Modern Languages, Politics, Film and Drama. The central theme of the conference addresses interpretations of violence and/or reconciliation. How should we interpret violence? What constitutes reconciliation and is it always desirable? Is critical theory distanced from violence or an act of violence itself ?

Possible themes include but are not limited to:

* Violence and the ways in which it is represented (e.g. music, visual cultures, film, literature)

* The Politics of Violence

* Media representation

* Communications technology

* Violence and identity (e.g. race, class, gender and sexuality)

* Visibility politics

* Trauma Theory

* Postcolonialism

* Insurrection and Revolution Continuer la lecture de AC/CFP: Second Annual Critical Theory Conference: « Violence and Reconciliation », 24th September 2010, University of Exeter

Exposition ‘Marthe Flandrin, fresquiste des années 30’ du 23 juin au 24 octobre 2010 au Musée des années 30 à Boulogne-Billancourt

Présentation de l’exposition par le musée:

« Issue d’une illustre famille d’artistes, Marthe Flandrin (1904-1987) a établi sa renommée comme l’une des plus importantes fresquistes de l’entre-deux-guerres. Participant aux grands chantiers sacrés et profanes, elle affirme essentiellement son talent sur les murs des églises, dans la mouvance de Maurice Denis et George Desvallières. Également peintre portraitiste et paysagiste, elle laisse un témoignage significatif de l’art classique de la période.

L’exposition regroupe des esquisses au fusain, à l’aquarelle, à la gouache et un important ensemble d’éléments de fresques. Cette manifestation se tiendra en collaboration avec les musées de Roubaix, Beauvais, Avranches. »

Plus d’infos: www.annees30.com

AC/CFP: « Influence », Reid Hall, Paris, 15–16 avril 2011

Invitée d’honneur : Professeur Alison Finch (Churchill College, University of Cambridge)

Cette conférence se propose d’explorer, sur deux jours, des cas spécifiques d’influence (les manifestations de l’emprise exercée par un ou plusieurs auteurs sur un autre) ainsi que le concept d’influence lui-même. Les penseurs français d’après-guerre ont eu un impact considérable sur la littérature européenne et américaine, la théorie littéraire et les études culturelles (« cultural studies »), et le concept d’influence a une longue histoire dans la littérature et la pensée française. Comme l’a observé Alison Finch, les écrivains français sont à la fois fascinés par ce concept et, depuis le dix-huitième siècle, de plus en plus méfiants à son égard. Ainsi, pour Diderot, le problème de l’influence est plus angoissant pour le peintre que pour l’écrivain, comme il l’exprime dans le Salon de 1761: « un grand peintre qui a précédé est plus incommode pour ses successeurs qu’un grand littérateur pour nous ». Proust écrivit des pastiches de certains des grands auteurs du dix-neuvième siècle qui l’influencèrent, parmi lesquels Balzac, Flaubert et les frères Goncourt, et A la recherche du temps perdu est un exemple emblématique d’influence réciproque entre littérature et philosophie. Au vingtième siècle, la Déconstruction nous a mené à considérer le concept d’influence en termes de « legs », de « don » et d’« héritage », et à l’envisager comme une affinité spectrale entre les pôles indéterminés de la vie et de la mort, déstablisant les déterminations temporelles. Plus récemment, dans le désir de décrire la signification éthique et politique de l’image, Georges Didi-Huberman a utilisé le concept d’influence en lien avec la lueur intermittente des « survivances » warburgiennes.

Continuer la lecture de AC/CFP: « Influence », Reid Hall, Paris, 15–16 avril 2011

AC/CFP: The Forgotten Voices of the Avant-Garde, 20th-21st January 2011, University of Leeds

A postgraduate conference co-organised and supported by the University of Leeds (School of Modern Languages and Cultures), the University of Aberdeen (School of Language and Literature), and Queen’s University Belfast (Spanish and Portuguese Studies).

Part of the Arts and Humanities Research Council’s Beyond Text Initiative, with funding from the Society for French Studies.

Keynote speakers:

Dr. Ruth Hemus, School of Modern Languages, Literatures, and Cultures, Royal Holloway, University of London.

Dr. John McCulloch, School of Modern Languages and Cultures, Hispanic Studies, University of Glasgow.

Despite repeated challenges to the notion of art as an institution, prompting questions about the criteria and norms that establish the legitimacy of a work of art, the artistic production of the avant-garde has, with the passing of time, been mediated and transmitted by means of the very structures it sought to deconstruct. Bound up with cultural, social, economic and political issues, these structures specifically concern:

o the application of restrictive binary divisions (text/image, script/performance) in the categorisation of artworks;

o the means and forms by and in which artistic production is (re)distributed;

o the primacy of the written word, and consequent misrepresentation and devaluation of the non-textual (visual, oral, aural, performative) artwork.

Within the context of the avant-garde, this inter-disciplinary conference considers the work of artists and writers whose work has been forgotten, ignored, or undervalued. In so doing, it also invites a critical rethinking of the means by which we preserve, communicate, and transmit cultural production across time and space. Ultimately what we seek to determine, is how these structures of preservation, communication, and transmission have shaped and defined the avant-garde itself.

Contributions from both postgraduate students working (for example) in the fields of literature, theatre, film and visual culture, art history, text/image, music, and performance studies, and from those working as curators in museums or art galleries, are welcomed and encouraged.

Continuer la lecture de AC/CFP: The Forgotten Voices of the Avant-Garde, 20th-21st January 2011, University of Leeds

Exposition « Léon Werth (1878-1955), le promeneur d’art » du 18 juin au 19 septembre 2010 à l’Hospice Saint-Roch à Issoudun

Présentation de l’exposition par le musée:

« A travers un fond d’archives familiales inestimable, cette rétrospective entend mettre en lumière le rôle de Léon Werth dans la vie culturelle du XXe siècle.

Écrivain et intellectuel engagé, Léon Werth s’est consacré au journalisme et à la critique d’art entre 1910 et 1955. Il était familier des peintres Maurice de Vlaminck, Puvis de Chavanne, Pierre Bonnard, Henri Matisse, Albert Marquet… Ses articles et monographies d’artistes ont joué un rôle déterminant dans la façon d’apprécier l’art moderne. Il fréquentait les milieux intellectuels et des personnalités telles qu’Octave Mirbeau, Georges Besson, Lucien Febvre et Saint-Exupéry avec qui un lien plus fort encore s’établira à partir de 1931.

Issoldunois, son fils Claude, a confié au musée un fonds iconographique important ainsi que des œuvres originales et du mobilier, tout un héritage qui devrait permettre de (re)découvrir cet écrivain inclassable. »

Plus d’infos: http://www.indre.fr/exposition-leon-werth

« Sur l’expressionnisme. Berlin années vingt. » par Jean-Michel Palmier

Préface de Lionel Richard, introduction de Florent Perrier

© INHA-Le Bleu du ciel, 2009

16 x 17 cm, 112 pages, 25 €

3 CD audio 183 min

ISBN 978-2-915232-64-6

Diffusion : Le Bleu du ciel

Présentation de l’éditeur:

« Dès qu’il en a été question dans quelques revues françaises, à la veille de la Première Guerre mondiale, le mouvement d’avant-garde appelé en Allemagne « Expressionnisme » a donné lieu à beaucoup de malentendus.

La conférence donnée par Jean-Michel Palmier, le 3 mars 1983 au CAPC de Bordeaux, sur le Berlin des années vingt, est à inscrire dans le fil des interventions qui ont largement contribué à les dissiper. Il compte, sans conteste, parmi les rares historiens d’art qui ont bouleversé l’image de l’expressionnisme en France. Le discours et la voix de Jean-Michel Palmier ont aussi restitué l’immense qualité d’accompagner le lecteur-auditeur à être le témoin de son éveil sensible à la beauté, comme à la révolte de l’expressionnisme.

Jean-Michel Palmier (1944-1998), professeur d’esthétique à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), fut notamment spécialiste de l’Allemagne des années 20-30. »

Plus d’infos: www.inha.fr

Colloque « Reading Sartre: on Phenomenology and Existentialism », 20-21 September 2010, École Normale Supérieure – Paris

A two-day conference on Sartre’s philosophy of the 1930s and 1940s.

Conference will launch the book Reading Sartre: on Phenomenology and Existentialism, edited by Jonathan Webber. Talks will present the chapters of the book. Conference language is English.

Full details, including registration form: http://www.jonathanwebber.co.uk/reading-sartre.html

UK Sartre Society annual conference is in London, a short Eurostar ride from Paris, a few days after this conference.

AC/CFP: « Abstractions », University of Bristol, Wednesday 8 December 2010

Centre for Visual and Textual Cultures in France, University of Bristol

Advance notice of a Final-Year Undergraduate Workshop on French/Francophone Visual-Textual Cultures

Wednesday 8 December 2010, 2pm-5pm: ‘Abstractions’

The Centre for Visual Cultures in France at the University of Bristol is launching an initiative to encourage the research work of advanced undergraduate students, who are currently underrepresented in conferences and related research fora.

The aim of this Workshop is to offer a platform to Final-Year undergraduates who are studying the relations between modern visual and textual cultures in France and in the Francophone world.

The theme of this first Undergraduate Workshop is ‘Abstractions’, which may be interpreted flexibly (e.g., aesthetics of de-figuration,anti-representationalism, dissolution, fragmentation). Selected papers will be of 15 minutes duration. As well as presenting their own illustrated papers, participants will contribute to a concluding round-table.

Proposals (circa 200 words) for papers are invited from Final Year students via their tutors.

Priority will be given to Final-Year students who are considering undertaking postgraduate work in the area of visual-textual study.

Proposals should be sent to Susan Harrow at s.r.harrow@bristol.ac.uk by 15 November 2010. Continuer la lecture de AC/CFP: « Abstractions », University of Bristol, Wednesday 8 December 2010