Exposition:  » ‘Unsere Zeit hat ein neues Formgefühl’ : Fotografie, Grafik und Plakat der zwanziger Jahreder » au Folkwang Museum à Essen du 28 avril au 5 août 2012

Présentation par le musée:

« Neue technische Möglichkeiten und neue ästhetische Theorien führten in den 1920er Jahren international zu einem ganzen Spektrum neuer Stilrichtungen. Fotografie, Film und illustrierte Zeitschriften faszinierten die Avantgardisten und inspirierten sie zu Experimenten und Erkundungen. Die Künstler der Neuen Sachlichkeit grenzten sich bewusst vom Expressionismus ab, sie wollten die optische Erscheinung der Dinge wiedergeben. In diesem Jahrzehnt erreichte auch der Konstruktivismus seine volle Blüte. Unter dem gemeinsamen Titel Unsere Zeit hat ein neues Formgefühl, widmen sich die Fotografische Sammlung, die Grafische Sammlung und das Deutsche Plakat Museum in drei Ausstellungen dieser innovativen und produktiven Kunstepoche.

Mit rund 150 Bildern und Zeitschriften macht die Fotografische Sammlung das Neue Sehen in der Fotografie anschaulich. Die spezifischen Darstellungsweisen dieser Zeit, wie die der extremen Perspektive, der Montage und der Fotogramme sind in Werken international renommierter Fotografen wie László Moholy-Nagy, Man Ray, Albert Renger-Patzsch, Edward Weston oder Walter Peterhans zu finden. In einem eigenen Bereich wird dem Schaffen der Fotografinnen besondere Aufmerksamkeit gewidmet, die in dieser Dekade neue Tätigkeitsbereiche eroberten. Arbeiten von Aenne Biermann, Florence Henri, Germaine Krull oder Annelise Kretschmer zeugen von der künstlerischen Produktivität dieser Jahre.

Die Grafische Sammlung präsentiert etwa achtzig Exponate, darunter Werke von Max Burchartz, Otto Dix, Ernst Ludwig Kirchner und Alexander Kanoldt. Thematische Schwerpunkte sind neben Porträt- und Landschaftsdarstellungen vor allem konstruktivistische Arbeiten. Einen Höhepunkt der Ausstellung bildet die Folge Sieg über die Sonne mit zehn Farblithografien El Lissitzkys aus dem Jahr 1923, die vor einigen Jahren für das Museum Folkwang zurückerworben werden konnte, nachdem sie 1938 als „entartet“ beschlagnahmt und verkauft worden war.

Das Deutsche Plakat Museum zeigt in drei Bereichen rund siebzig Arbeiten, die die Entwicklungen des Plakats in den 1920er Jahren widerspiegeln. Der Expressionismus brach kurzfristig in zahlreiche Plakatthemen ein, so in das neue Genre des politischen Plakats und als plakativer Begleiter neuer expressiver Ausrichtungen beispielsweise im Film und im Tanz. Daneben blieb eine dekorative Linie erhalten, die sich zwischen Jugendstil und Art déco bewegte, wie Arbeiten von Walter Schnackenberg zeigen. Eine dritte große Entwicklungslinie ist die von Bauhausideen beeinflusste Neue Typographie wie sie in Arbeiten von Jan Tschichold zum Ausdruck kommt. »

Max Burchartz
Emil-Nolde-Ausstellung zum 60. Geburtstag des Meisters, 1927
Plakat
© Deutsches Plakatmuseum im Museum Folkwang

 

« Unsere Zeit hat ein neues Formgefühl“

Fotografie, Grafik und Plakat der zwanziger Jahreder

Folkwang Museum – Essen

Der 28. April bis 5. August 2012

Plus d’infos: www.museum-folkwang.de

Parution + AC: Via@, nouvelle revue internationale et interdisciplinaire, multilingue (FR, EN, PT, SP, IT, DE, CA) sur le tourisme

Parution du premier numéro de la  nouvelle revue internationale et interdisciplinaire, multilingue  (FR, EN, PT,  SP, IT, DE, CA) sur le tourisme, Via@ :

http://www.viatourismreview.net/Revue.php

portée par plusieurs universités est en ligne. Ce numéro porte sur les «Imaginaires Touristiques».

La revue vient par ailleurs de lancer trois appels à contribution (http://www.viatourismreview.net/Appel_a_article_EN.php) pour ses futurs
numéros :

1.       GASTONOMY, TOURISM AND GLOBALIZATION
http://www.viatourismreview.net/Appel_a_article1_EN.php

2.       TOURISM AND IDENTITY PROCESSES
http://www.viatourismreview.net/Appel_a_article2_EN.php

3.       TOURISM AND MEMORY, TOURISM AS MEMORIAL, MEMORIES OF TOURISM
http://www.viatourismreview.net/Appel_a_article3_EN.php

Les instructions pour la soumission de textes sont consultables sur :
http://www.viatourismreview.net/Soumettre_EN.php

Les doctorants ou jeunes docteurs pourraient également être intéressés par la rubrique « position de thèse ».

Merci de prendre aussi le temps pour découvrir les autres rubriques auxquelles vous pouvez contribuer (photographie, carte, recensions, etc.).

Les articles soumis peuvent être rédigés à l’une des langues de la revue, au choix. Les textes acceptés sont traduits, par  la revue, en deux autres langues.

Publication: « Paul Nougé, une poésie au coeur de la révolution », par Geneviève Michel, Peter Lang et AML editions, Bruxelles, 2011

« Cet ouvrage est une plongée précise dans la rigueur du projet poétique d’un des écrivains les plus radicaux et les plus cohérents du XXe siècle, le surréaliste belge Paul Nougé (1895-1967). Il présente une analyse minutieuse de l’ancrage politique de ses choix et de sa trajectoire dans l’histoire du premier demi-siècle et le dégagement d’éléments que l’on peut considérer comme un passage de témoin aux situationnistes.
Cherchant à mettre en lumière la façon dont Nougé conçoit son engagement révolutionnaire à travers l’écriture, l’auteure éclaire plus précisément la singularité du groupe surréaliste de Bruxelles, notamment par rapport aux proches de Breton.
Un recours attentif aux hypotextes permet de démonter la logique d’intervention du poète bruxellois, et donne lieu à d’importantes découvertes sur sa pratique de l’écriture et de la réécriture, qui, à certains égards, préfigure le détournement des situationnistes. Au fil de cette analyse, menée de façon strictement chronologique, se dessinent presque naturellement plusieurs grandes phases dans une oeuvre qui, en dépit de son éclatement, était jusqu’ici considérée comme monolithique en raison de sa cohérence profonde.
Un travail de fond au coeur d’une démarche foncièrement rétive aux récupérations dont le surréalisme fait l’objet. Un travail essentiel qui constitue un préalable à l’étude de textes proprement dite. »

Contenu : Rapports des surréalistes bruxellois avec le Parti communiste – Rapports entre Les Lèvres nues et l’Internationale lettriste – Comparaison entre surréalisme français et bruxellois – Surréalisme et méthode – Vie quotidienne et lieux communs – Travail de l’écriture – Poésie et révolution – Problématique et pratique de la réécriture et du détournement – Mise en perspective chronologique, historique et méthodologique des écrits de Paul Nougé.

Peter Lang et AML Editions (Coll. Documents pour l’Histoire des Francophonies/Série Europe »), 2011, 421 pages, ill. en n/b, format 13 x 21 cm, ISBN 978-90-5201-618-4 – Prix public : 44,50 euros

Prix triennal Langue et Littérature Joseph Hanse de l’Association Charles Plisnier 2011

AC/CFP: Séminaire sur la réception des oeuvres d’art – Lille 3 – rentrée 2012/2013. Deadline: 7 mai 2012.

L’équipe 1 du centre de recherche IRHiS à l’Université de Lille 3 (http://irhis.recherche.univ-lille3.fr/Equipe1.html) organise à partir de la rentrée prochaine un séminaire de recherche sur la réception des oeuvres d’art du Moyen-Age à nos jours. Il s’agira de compléter nos travaux précédents en accueillant de nouveaux chercheurs, de nouveaux sujets et/ou en accordant une attention particulière aux fondements théoriques de ces approches. Si vous êtes intéressé(e), merci de vous mettre en relation avec Monsieur Patrick Michel, responsable dudit séminaire, avant le 7 mai prochain: patrick.michel@univ-lille3.fr.

The IRHiS research centre in the Université de Lille 3 (http://irhis.recherche.univ-lille3.fr/Equipe1.html) will organize next academic year a research seminar about the reception of works of art from mediaeval times to the contemporary period. Priorities will be granted to new researchers or/subjects or to theorization of this kind of approaches. PhD students’ proposals are also welcome. If you are interested, please make contact with Prof. Patrick Michel, organizer of the seminar, before 2012, May 7th : patrick.michel@univ-lille3.fr.

Recherches concernant l’artiste belge Marthe Donas (Anvers, 1885-Audregnies, 1967), dite aussi Tour Donas ou Tour d’Onasky

Dans le cadre de la préparation d’une monographie scientifique et d’une exposition rétrospective consacrée à l’artiste belge Marthe Donas (Anvers, 1885-Audregnies, 1967), dite aussi Tour Donas ou Tour d’Onasky, je suis à la recherche de tous tableaux, dessins ou documents d’archives concernant cette artiste.

Après un séjour en Irlande où elle travaille pour Sarah Purser et les ateliers de vitraux An Tur Gloine, elle s’installe en 1916 à Paris ou elle fréquente l’atelier d’André Lhote ainsi que l’académie de la Grande Chaumière. En 1917 elle part à Nice, où elle vit et peint avec Alexandre Archipenko et rencontre son cercle: Survage, Ferat, Modigliani, Hélène d’Oettingen… Elle devient très active dans le second groupe de la Section d’Or et expose à Londres, Genève, aux Pays-Bas, à Bruxelles, Rome… Ses oeuvres sont reproduites dans De Stijl, Sélection, Der Sturm et Noi.

En 1920 se tient une exposition personnelle de 35 oeuvres à la galerie Der Sturm à Berlin, où l’Américaine Katherine Dreier achète quatre tableaux pour sa « Société Anonyme », collection qu’elle rassemble avec l’aide de Marcel Duchamp et Man Ray pour introduire l’art moderne en Amérique. Elle est également proche de Theo Van Doesburg et de Piet Mondrian, qui reprend au milieu de 1921, quand elle doit quitter Paris, son atelier de la rue du Départ.

Les archives personnelles de l’artiste contiennent beaucoup de photographies d’oeuvres encore non tracées, qui peuvent se trouver éparpillées dans des collections européennes.

Un grand merci d’avance pour toute l’aide que vous pourriez m’apporter dans mes recherches.

Peter J.H. Pauwels – peterjoris@skynet.be

Peter J.H. Pauwels est licencié en droit et droit notarial, notaire honoraire et diplômé d’un master en histoire de l’art. Spécialiste de l’art belge moderne des années 1920 à 1960, il prépare actuellement une thèse de doctorat à l’université de Gand (Belgique) sur les entrepreneurs culturels et l’art moderne en Belgique (1920-1970), ainsi que des monographies sur Marthe ‘Tour’ Donas et Albert Saverys.