Exposition « La Ville magique » du 29 septembre 2012 au 13 janvier 2013 au LAM à Villeneuve d’Ascq (59)

Présentation de l’exposition par le musée:

« Présentée dans le cadre de Fanstatic 2012, la nouvelle édition de lille3000, l’exposition La Ville magique propose une plongée dans différents mythes urbains de l’entre-deux-guerres, au moment où la ville semble concentrer tous les phantasmes et toutes les craintes du monde occidental. Elle réunit environ 200 peintures, dessins, collages, photographies et films.

Dès la fin du XIXe siècle, la ville, perçue comme lieu de tous les possibles, tous les plaisirs, et toutes les innovations, devient chez certains artistes le personnage principal de quelque conte fantastique.

Après la première Guerre mondiale, le phénomène se généralise et la ville moderne génère plusieurs mythes successifs, de New York à Paris, en passant par Berlin. Pendant quatre décennies, des artistes de tous horizons proposent leur vision de la métropole, tour à tour fascinante, étrange ou menaçante. Une inquiétante étrangeté hante les oeuvres de Giorgio De Chirico, René Magritte, Paul Delvaux, Edward Hopper, Georgia O’Keeffe, Victor Brauner, George Grosz, Anton Räderscheit, Carel Willink, Pyke Koch… et de la fine fleur de l’avant-garde photographique et cinématographique internationale (Brassaï, Ilse Bing, Louis Faurer, Heins Hajek-Halke, Raoul Hausmann, Lucien Hervé, André Kertész, Umbo… ainsi que René Clair, Howard Hawks, Fritz Lang, Walther Ruttmann, Charles Sheeler et Paul Strand, Dziga Vertov…).

L’exposition se structure autour de quatre mythes urbains particulièrement révélateurs de la façon dont la ville est perçue, ressentie et investie par ces artistes : New York, et en particulier Manhattan, perçue comme l’incarnation du sublime ; Metropolis, qui révèle la grande ville comme une nouvelle Babel envoûtante et mécanique ; la ville surréaliste, de plus en plus détachée de la réalité, vue comme le miroir de l’inconscient et le théâtre de la mémoire ; enfin, la ville énigmatique du roman et du film noir, où le détective et le criminel se substituent au flâneur baudelairien. »

Plus d’infos: www.musee-lam.fr

Télécharger le programme des nombreuses activités proposées autour de l’exposition: Autour-de-La-Ville-magique

Exposition: « Lyon et l’art moderne, de Bonnard à Signac. 1920-1942 » du 14 octobre 2012 au 10 février 2013 au Musée Paul Dini à Villefranche-sur-Saône

En juin 2011, Dominique Fessetaud, Michel Fessetaud et Martine Payard ont fait don au musée Paul-Dini, des archives de Denise Mermillon (1920-2011) et de Marius Mermillon (1890-1958). Le classement de ces archives a conduit le musée à s’interroger sur la place qu’a tenu la ville de Lyon sur la scène de l’art moderne dans les années 1920-1942.

Lyon de l’entre-deux-guerres est marquée par le mandat municipal (1905-1957) d’Édouard Herriot. L’âge d’or des avant-gardes touche non seulement l’architecture mais aussi tous les arts : peinture, sculpture, musique, danse, arts décoratifs, théâtre, chant, cinéma, photographie, littérature, gravure, édition. Le cadre chronologique choisi pour Lyon correspond à l’émergence d’une critique et de groupes artistiques actifs, dont l’activité se ralentit avec la fin de la « zone libre ».

Marius Mermillon et George Besson, personnalités reconnues du monde artistique et qui se connaissent depuis novembre 1921, y jouent un rôle important au même titre que le docteur Émile Malespine et Marcel Michaud quoique ceux-ci soient engagés dans des choix esthétiques plus radicaux. Chacun adopte une définition singulière de la modernité, notion que nous proposons de repérer au travers des différents groupes artistiques lyonnais.

Commissariat : Sylvie Carlier, conservateur en chef du musée Paul-Dini et Lucie Goujard, docteur en histoire de l’art/histoire de la photographie.

CATALOGUE

Édition Villefranche-sur-Saône, Musée Paul-Dini, 180 pages, format 20,5 x 26 cm, 150 illustrations, prix public : 30 €

 

Télécharger le dossier complet de présentation de l’exposition avec des extraits du catalogue et le calendrier des activités proposées: Lyon et l’art moderne

Musée Paul-Dini

2 place Faubert

69400 Villefranche-sur-Saône

Tél. 04 74 68 33 70 Fax 04 74 62 35 13

musee.pauldini@villefranche.net

www.musee-paul-dini.com

Publication: « Vivre de son art, histoire du statut de l’artiste XVe-XXIe siècles », sous la direction d’Agnès Graceffa, Hermann, septembre 2012

Présentation :

Musicien(ne)s, écrivain(e)s, plasticien(ne)s, acteurs ou scénaristes… : tous sont des artistes. Depuis l’émergence de cette catégorie au xve siècle jusqu’à aujourd’hui, ces praticiens de l’art, auteurs comme interprètes, ont dû négocier des statuts spécifiques et des droits particuliers afin de pouvoir, simplement, vivre de leur art.

Face aux évolutions technologiques et à la constitution d’un marché de l’art, il fallut inventer et renforcer un statut social particulier. Son rôle fut et reste le même : palier à l’insécurité et à la fragilité souvent liées à la condition de créateur, et l’adapter aux nouvelles pratiques et aux réalités socio-politiques changeantes.

Comprendre cette histoire longue, ses permanences et ses mutations, telle est l’ambition de cet ouvrage collectif initié par l’association des métiers de la création SmartFr. Des chercheurs de disciplines et d’horizons très divers se sont associés pour lui donner corps, et construire ensemble une approche pluridisciplinaire et croisée.

En ce début de XXIe siècle, personne ne remet plus en question le rôle social du créateur. Mais, une fois encore, des révolutions technologiques imposent de repenser le statut de l’artiste et de son oeuvre. C’est à la lumière des expériences passées que nous pourrons, ensemble, inventer les nouvelles formes de protection du travail créatif.

Avec les contributions de Jan Blanc, Marie Bouhaïk-Gironès, Émilie Bouvard, Böjrn Olav Dozo, Céline De Potter, Jérôme Giusti, Catherine Gonnard, Agnès Graceffa, Mathieu Grégoire, J.F. « Maxou » Heintzen, Béatrice Joyeux-Prunel, Johannes Landis-Fassler, Sophie-Anne Leterrier, Claire Maingon, Sylvain Maresca, Hélène Marquié, Delphine Naudier, Hyacinthe Ravet, Brigitte Rollet, Séverine Sofio et Martine Watrelot.

 

ISBN : 978 27056 8355 9

390 pages – 16 x 24 cm – 23 €

Télécharger le bon de commande: Bon de commande-vivre de son art