Publication: “La Création. Traité de la Couleur chez Auguste Herbin” par Christian Perazzone, Paris: éditions Hermann, 2012

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur:

“Alors que l’humanité est plongée dans une nouvelle forme de barbarie, Auguste Herbin (1882-1960), retiré dans son atelier, élabore une nouvelle théorie de l’abstraction. Il publie en 1949 « L’Art non-figuratif non-objectif » qui ouvre la voie à un art concret géométrique et initie, après la Seconde Guerre mondiale, un nouveau développement qui évoluera, plus tard, vers des propositions allant de l’art cinétique à l’art conceptuel. La non-objectivité d’Herbin exige un acte créatif qui va à la recherche de la perfection, où la réalité de l’Être, à travers le mot, remplace la réalité de l’objet.

‘Comme la musique, la peinture a son propre alphabet qui servira de base à toutes les combinaisons de couleurs et de formes.’

Après une étude génétique de L’Art non-figuratif non-objectif et à partir d’archives jusqu’alors inédites, l’auteur propose une analyse et une redéfinition de l’alphabet plastique d’Herbin qui ouvre des perspectives d’interprétation nouvelles rompant avec la lecture traditionnelle de son œuvre.”

Présentation de l’auteur:

Christian Perazzone est historien d’art, critique d’art et commissaire d’exposition. Docteur en histoire de l’art à l’École supérieure d’Architecture de l’université de Las Palmas de Grande Canarie et à l’université de Paris-I Panthéon-Sorbonne, il a soutenu une thèse de doctorat sur le peintre Auguste Herbin. Il a été commissaire de plusieurs expositions en Espagne et a publié différents articles dans des revues et des catalogues d’expositions.

La Création. Traité de la Couleur chez Auguste Herbin Christian Perazzone

200 pages – 15 x 21 cm – 2012

ISBN : 9782705680756
Plus d’infos: www.editions-hermann.fr