Publication: « La Création. Traité de la Couleur chez Auguste Herbin » par Christian Perazzone, Paris: éditions Hermann, 2012

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur:

« Alors que l’humanité est plongée dans une nouvelle forme de barbarie, Auguste Herbin (1882-1960), retiré dans son atelier, élabore une nouvelle théorie de l’abstraction. Il publie en 1949 « L’Art non-figuratif non-objectif » qui ouvre la voie à un art concret géométrique et initie, après la Seconde Guerre mondiale, un nouveau développement qui évoluera, plus tard, vers des propositions allant de l’art cinétique à l’art conceptuel. La non-objectivité d’Herbin exige un acte créatif qui va à la recherche de la perfection, où la réalité de l’Être, à travers le mot, remplace la réalité de l’objet.

‘Comme la musique, la peinture a son propre alphabet qui servira de base à toutes les combinaisons de couleurs et de formes.’

Après une étude génétique de L’Art non-figuratif non-objectif et à partir d’archives jusqu’alors inédites, l’auteur propose une analyse et une redéfinition de l’alphabet plastique d’Herbin qui ouvre des perspectives d’interprétation nouvelles rompant avec la lecture traditionnelle de son œuvre. »

Présentation de l’auteur:

Christian Perazzone est historien d’art, critique d’art et commissaire d’exposition. Docteur en histoire de l’art à l’École supérieure d’Architecture de l’université de Las Palmas de Grande Canarie et à l’université de Paris-I Panthéon-Sorbonne, il a soutenu une thèse de doctorat sur le peintre Auguste Herbin. Il a été commissaire de plusieurs expositions en Espagne et a publié différents articles dans des revues et des catalogues d’expositions.

La Création. Traité de la Couleur chez Auguste Herbin Christian Perazzone

200 pages – 15 x 21 cm – 2012

ISBN : 9782705680756
Plus d’infos: www.editions-hermann.fr