L’art français à l’étranger dans la première partie du XXe siècle

Organisée par le département des Etudes et de la Recherche dans le cadre du programme « Histoire de l’histoire de l’art » coordonné par Anne Lafont

Mercredi 25 novembre 2009
9h30-17h
Galerie Colbert
Salle Giorgio Vasari
2 rue Vivienne
75002 Paris

Accès : 6 rue des Petits-Champs

L’axe « Histoire de l’histoire de l’art » de l’INHA a entamé en 2007 un programme de recherches sur les enjeux nationaux dans les discours sur l’art de la première partie du XXe siècle. A ce titre, une première journée d’études a eu lieu le 18 novembre 2008 au cours de laquelle les intervenants ont rendu compte de ces questions dans l’historiographie belge, britannique, italienne, russe, slovaque, roumaine… En effet, il nous semblait opportun – même si notre objectif est d’approfondir l’idée de Nation dans les écrits français sur l’art – de profiter des travaux nombreux qui se font à l’étranger dans des contextes historiques et historiographiques passablement différents.

Cette première journée a montré à la fois l’intérêt que suscite cette question, la complexité des contextes locaux, et la fluidité sémantique des termes clefs comme régionalisme, nationalisme, cosmopolitisme, race… Aussi, l’approche comparatiste s’avérant particulièrement riche, nous la prolongeons en proposant aux intervenants de cette deuxième journée d’études, d’aborder la réception et la perception de l’art français à l’étranger en privilégiant, compte tenu de nos travaux sur les discours, les quatre pistes suivantes : les monographies sur l’art français écrites par des auteurs non français et publiées hors de France ; l’art français dans les revues étrangères ; la réception critique des expositions d’art français à l’étranger et la traduction d’ouvrages d’histoire de l’art écrits par des Français.

Programme

Matin

Président de séance
Neil McWilliam (Duke University, Durham)

9h30
Présentation de la journée d’études
Anne Lafont, Neil McWilliam, Éric Michaud, Michela Passini

Histoire de l’art, critique, transferts

10h
Elizabeth Mansfield (New York University)
History and the Modern State : Emilia Dilke circa 1900

10h45
Pause

11h
Alexis Joachimides (Ludwig-Maximilians-Universität, Münich)
The First German Translation of L’art du XVIIIe siècle by the Brothers Goncourt and the Perception of French Art in Germany around 1900

11h45
Dominic Hardy (Université du Québec à Montréal)
Gérard Morisset en France (1929-34) et la fondation de l’histoire
de l’art canadien

Après-midi

Présidente de séance
Mathilde Arnoux (Centre Allemand d’Histoire de l’art)

Expositions et revues

14h
Michelle Facos (Indiana University, Bloomington)
French Art in Swedish Eyes : 1900-1950

14h45
Isabel Garcia Garcia (Université Complutense, Madrid)
La critique des expositions d’art français en Espagne à la fin des années 1910

15h30
Pause

16h
Irena Kossowska (Institute of Art of the Polish Academy of Science, Varsovie)
A Quest for Style : French Sculpture in Warsaw

16h45
Annamaria Ducci (Kunsthistorisches Institut, Florence)
« Nell’atmosfera di un continuo tumulto » : l’exposition Chefs d’œuvre de l’art français (1937) et sa difficile réception en Italie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.