Prochaine séance du groupe de contact Relire l’entre-deux-guerres: conférence de Mme Romy Golan le 25 juin 2010 au Musée des Années 30 à Boulogne-Billancourt

Groupe de contact Relire l’entre-deux-guerres

Vendredi 25 juin 2010

14h – 17h

Musée des Années 1930

Boulogne-Billancourt

A l’occasion de la troisième séance de notre groupe de contact, nous aurons le plaisir de recevoir Madame Romy Golan, professeur d’histoire de l’art contemporain au Graduate Center et Lehman College, The City University of New York, avec qui nous aurons l’occasion de débattre librement en français sur les ouvrages suivants :

Modernity and Nostalgia, art and politics in France between the wars, Londres – New Haven, Yale University Press, 1995

Traumatisée par l’expérience des tranchées puis par la crise économique, la France semble avoir connu, durant l’entre-deux-guerres, une période de repli culturel, politique et économique. Ainsi voit-on reparaître des opinions réactionnaires telles que l’anti-urbanisme, le retour à la terre, le régionalisme, le corporatisme ou la critique de la technologie. Interrogeant non seulement les avant-gardes mais aussi des artistes plus traditionnels, Romy Golan enquête sur l’importation de ces questions dans la peinture, la sculpture et l’architecture (en se concentrant sur le travail de Léger, Picasso, Le Corbusier, Ozenfant, Derain, les surréalistes, et les soi-disant « naïfs »), dans les arts décoratifs, dans le monde du spectacle et des foires coloniales, et dans la littérature.

Muralnomad, the Paradox of Wall Painting, Europe 1927-1957, Londres – New Haven, Yale University Press, 2009

Dans cet ouvrage, Romy Golan explore la question de l’art mural (et des pratiques s’y apparentant) en Europe des années 1920 aux années 1950. L’ouvrage s’ouvre ainsi sur l’installation des Nymphéas de Monet au Musée de l’Orangerie à Paris et se clôt sur les tapisseries réalisées par Le Corbusier à Chandigarh, en Inde. Cette pratique artistique a pu être considérée à son époque comme un rectificatif aux maux de la modernité picturale. Dans ses rapports complexes avec son support, le mur, elle est ainsi symptomatique des dilemmes artistiques que les artistes et architectes européens ont pu connaître pendant ces trois décennies du milieu du xxe siècle.

Attention : de manière exceptionnelle, merci de vous inscrire pour le 21 mai au plus tard auprès de Céline De Potter : de-potter.celine@orange.fr

Groupe de contact Relire l’entre-deux-guerres

http://re2g.hypotheses.org

Attention : de manière exceptionnelle, merci de vous inscrire pour le 21 mai au plus tard auprès de
Céline De Potter : de-potter.celine@orange.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.