Colloque « Le Langage totalitaire d’hier à aujourd’hui, en hommage à Victor Klemperer » du 14 au 19 août 2010 à Cerisy-la-Salle

Centre culturel international de Cerisy-la-Salle (Normandie)

ARGUMENT :

Une réflexion sur totalitarisme et discours politique évoque le philologue Victor Klemperer (1881-1960), dont la résistance face au nazisme passa par une étude minutieuse des énoncés sous ce régime. Scrupuleusement tenu jour après jour, le journal des transformations de la langue allemande alors sous influence, comme des divers symboles et cérémonials de ce régime, vint témoigner de l’attaque contre la langue, l’esprit et la culture par la propagande du IIIe Reich. La démarche de l’écrivain, linguiste, spécialiste de littérature française et italienne, est emblématique d’une entreprise interdisciplinaire.

Les communications, qui procèderont selon une approche fondée sur le dialogue entre diverses disciplines (linguistique, rhétorique, stylistique, analyse du discours, sémiologie, communication, psychanalyse, principalement), auront ainsi en commun de s’interroger sur les liens entre totalitarisme et langage dans le domaine politique, de s’intéresser au discours en tant qu’il peut manipuler, être modifié ou détourné.

Une place sera accordée au regard que nous proposent les arts intégrant le discours (littérature, théâtre, cinéma) lorsqu’ils interrogent, exposent ou dénoncent les signes d’un langage public ou politique totalitaire (1984 de Georges Orwell)

Inscription : http://www.ccic-cerisy.asso.fr/bulletininscription.html

Contacts :

Laurence AUBRY:

EA 4089 Sens, Texte, Histoire – Université Paris-Sorbonne

aubry.l@free.fr

Béatrice TURPIN

Université de Cergy-Pontoise

EA 1392 CRTF-LaSCoD:

beatrice.turpin@free.fr

Informations complémentaires : http://klempereraout2010.free.fr/Cerisy/

PROGRAMME

Samedi 14 août: Après-midi ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soir PRÉSENTATION DU CENTRE, DU COLLOQUE ET DES PARTICIPANTS

Dimanche 15

– Matin Ouverture du colloque. Jean-Pierre FAYE : Langage totalitaire  » officiel  » et langue totalitaire quotidienne : la LTI captée jour après jour par Klemperer et Schneeberger.- Laurence AUBRY : Le mot totalitaire et la question du style depuis LTI.

– Après-midi Ruth AMOSSY : Le discours totalitaire a-t-il des modalités argumentatives ?- Christelle REGGIANI : Politique de la représentation. La manipulation politique au prisme du discours littéraire.- Gabriela PATIÑO-LAKATOS : Le lieu rhétorique de la métaphore. Dimension pragmatique de la métaphore : discours politique, référence et monde.

Lundi 16

– Matin Bernard LAMIZET : Sémiotique du totalitarisme – Paul DANLER : Les stratégies discursives dans le discours fasciste

– Après-midi Roselyne KOREN : Langage et justification implicite de la violence : le cas de l' »amalgame ».- Philippe BRETON : Le discours peut-il tuer ? Le rôle du langage dans la motivation des exécuteurs de masse et des agents du génocide.

– Soir Élise LEVRON & Philippe VILLIERS (compagnie Peredelkino) : Lecture d’extraits du Journal de Victor Klemperer.

Mardi 17

– Matin Christiane ROUSSEAUX-MOSETTIG : Le « Balancier » de Victor Klemperer.- Françoise SAMSON : L’usage de la lettre dans la LTI.

– Après-midi Marc BONHOMME : Rhétorique de l’aphorisme et parole totalitaire.- Alicja KACPRZAC : La propagande et ses instruments discursifs (cas de calomnie et invective).

Mercredi 18

– Matin Table rondeIda Lucia MACHADO : Olga : une femme offerte en « cadeau » aux nazis par un président brésilien. – William Augusto MENEZES : Discours et action du parti d’extrême droite au Brésil dans l’ère Vargas : stratégies identitaires et rumeur politique.

– Après-midi REPOS

Jeudi 19

– Matin Béatrice TURPIN: Sémiotique du discours totalitaire.- Norma TASCA : Des effets de sens totalitaires.

– Après-midi Joëlle RÉTHORÉ : Totalitarismes : quand les symboles cessent de croître – Béatrice FRAENKEL : La ville fasciste et ses régimes graphiques : le témoignage de Victor Klemperer.

– Soir Fabrice HUMBERT : Débat à partir de son roman : L’Origine de la violence (Le Passage, 2009)

Vendredi 20

– Matin Johannes ANGERMÜLLER : Un discours sans sujet ? La polyphonie du discours gouvernemental – des régimes socialistes à l’Union européenne.- Alice KRIEG-PLANQUE : De Klemperer aux usages militants d’Orwell : pratiques profanes de la critique du langage politique à travers la production de dictionnaires et de contre-lexiques.

– Après-midi Elzbieta JAMROSIK : Manipuler une nation : le mythe de la grandeur dans les discours de B. Mussolini.- Jean-Luc ÉVARD : Stefan George. Les poètes dans la révolution conservatrice.

Samedi 21

– Matin Sjef HOUPPERMANNS : Totalitarisme et populisme dans la langue d’aujourd’hui : les points de vue de Renaud Camus et de Richard Millet.

– Après-midi Emmanuelle DANBLON : Le langage totalitaire ou l’opacification des notions floues.- Évelyne GUZY-BURGMAN : L’apologie du Jihad à la lumière de LTI. Approche rhétorique de textes au féminin.

Dimanche 22

– Matin Ina MOTOI : Quelle pensée critique pour quel travail social dans le royaume de la rectitude politique?

Clôture du colloque

– Après-midi DÉPART DES PARTICIPANTS


Une réflexion sur « Colloque « Le Langage totalitaire d’hier à aujourd’hui, en hommage à Victor Klemperer » du 14 au 19 août 2010 à Cerisy-la-Salle »

  1. Bonjour,

    élaborant un livre sur le néocapitalisme, je travaille sur le glissement du champ sémantique dans le vocabulaire d’aujourd’hui.
    Dans cette perspective, je m’intéresse au colloque: « langage totalitaire d’hier et d’aujourd’hui ». A -t-il donné lieu une publication?
    Est-il possible d’y avoir accès par Internet,
    avec mes remerciements.
    Jean-Paul Sauzet, jpsauzet@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.