Exposition ‘Fernand Quignon (1854 – 1941): Le Chant de la terre’ du 24 avril au 14 novembre 2010 au Musée Daubigny à Auvers-sur-Oise

Le musée Daubigny présente, du 24 avril au 14 novembre 2010, l’exposition « Fernand QUIGNON (1854 – 1941) Le Chant de la terre », s’associant aux autres sites culturels de la ville sous le thème commun « La Peinture promet de devenir + musique », à l’occasion du 30ème anniversaire du Festival international de musique d’Auvers-sur-Oise.

Peintre post-impressionniste, influencé par l’école de Barbizon puis celle de Pont-Aven, Fernand Quignon chante la terre du Vexin qu’il a découverte à partir d’Auvers autour de 1886.

Il achète une maison à Nesles-la-Vallée en 1897. Entre 1886 et le début du 20ème siècle, il célèbre le Vexin français dans des oeuvres consacrées à la nature et au monde rural. Ami de Schuffenecker qui lui a présenté Gauguin, il peint avec une palette à la fois claire et vive, des touches rapides et appuyées « Les Meules », « Les Champs d’avoine », « La Récolte des pommes de terre », « Les Labours », « Les Fermes », Nesles-la-Vallée, Verville, Frouville faisant ainsi un portrait riche en documents de la vallée du Sausseron.

Il a été surnommé : « le peintre des moissons » suivant en cela Millet, Van Gogh, Pissarro, Monet, Gauguin, Cézanne, Guillaumin qui ont tous sacrifié à la mode des « meules » et rendu hommage à la production de la terre.

Poètes, peintres, et musiciens, à l’instar de Gustav Mahler, à la même époque ont célébré la nature dans « Le Chant de la terre ».

Plus d’infos: www.musee-daubigny.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.