Publication: Olivier Belin, “René Char et le surréalisme”, Paris : Editions Classiques Garnier, 2011.

Présentation de l’éditeur :

“Ce livre se propose de retracer le rapport de René Char au surréalisme: rapport d’abord placé sous le signe du partage de 1929 à 1934, années durant lesquelles s’élabore le chef-d’oeuvre surréaliste qu’est Le Marteau sans maître; rapport ponctué ensuite de débats polémiques que les aphorismes de Moulin premier (1936) ou de «Partage formel» (1942-1943) se chargent de mener; rapport qui prend enfin, après la guerre et jusqu’à la mort du poète, la forme d’une critique nuancée du surréalisme.”

EAN 9782812401886.

626 p.

Prix 83EUR

Source de l’information: Ivanne Rialland