Publication: Intellectuels, écrivains et journalistes aux côtes de la République espagnole (1936-1939) [2e vol.] et Paul Nizan et les années trente, revue Aden

Intellectuels, écrivains et journalistes aux côtes de la République espagnole (1936-1939) [2e vol.]

N°9 de la revue Aden

Paul Nizan et les années trente

(octobre 2010)

*

Articles sur…

Max Aub

Langston Hughes

Ruth Rewald

Simone Weil

Jean Guéhenno

W.H. Auden

María Teresa León

Giustizia e Libertà

Jef Last

Jean Alloucherie

Ludwig Renn, Tristan Tzara, Rafael Alberti etc. dans les revues Commune et El Mono Azul

La guerre d’Espagne dans la littérature belge francophone contemporaine

par Gérard Malgat, Amzat Boukari Yabara, Mathilde Lévêque, Alexandre Massipe, Guy Sat, Anthony Shuttleworth (trad. Jean Guiloineau), Pere Solà, Sara Miglietti, Marleen Rensen, Michel Lefebvre, Anne Mathieu, André Benit

dans la rubrique

« Textes et Témoignages retrouvés »

Jean Zyromski, Jean-Maurice Herrmann, Pierre Brossolette, Jacques Audiberti, « Les franquistes à Puigcerda », Commune, Renaud de Jouvenel, Comité d’Accueil aux Intellectuels Espagnols, L’Humanité, Stéphane Manier,Yves Moreau, Samuel Ornitz, La Révolution prolétarienne

Rubrique réalisée  par
Anne Mathieu & Anne Renoult

Continuer la lecture de Publication: Intellectuels, écrivains et journalistes aux côtes de la République espagnole (1936-1939) [2e vol.] et Paul Nizan et les années trente, revue Aden

Publication: Anne Roche, « Exercices dur le tracé des ombres. Walter Benjamin », Éditions Chemin de ronde, 2010.


EXERCICES SUR LE TRACÉ DES OMBRES. WALTER BENJAMIN

aux Éditions Chemin de ronde, collection « Strette », 320 pages au format
155 x 215.
ISBN : 978-2-905357-02-1
Prix de vente : 20 €

Exercices sur le tracé des ombres s’inscrit de façon originale dans le champ des publications consacrées à Walter Benjamin. S’appuyant principalement sur Sens unique et le Livre des passages – soit, dans le temps, les œuvres extrêmes de l’auteur d’Origine du drame baroque allemand –, mais aussi sur sa correspondance (notamment ses échanges essentiels avec Scholem et Adorno), l’ouvrage prend en compte des points peu traités quant à lui par la critique française, dont la mise en question de la personne (de la personnalité), la construction du moi au travers des objets, des lieux, du frayage même de l’impersonnel. Y est reconsidérée – selon une perspective qui met en exergue un écrivain-philosophe foncièrement politique – sa conception du temps et de l’histoire ; soulignée la puissance, pour elle, de l’idée de révolution, loin des palinodies des interlocuteurs et amis les plus chers (Adorno, Scholem). L’essai accorde toute sa place au régime de l’inactuel (cette déchronicité aussi prégnante chez Benjamin que chez Nietzsche) et s’attarde, naturellement mais avec invention, au travail de la citation : « espace-rupture », cœur intense, dans le geste d’écrire, de l’opération de minage du corps-auteur qui aura constamment mobilisé une pensée dont Anne Roche veut et sait garder vifs tous les éclats, toutes les tensions.

Essayiste et écrivain (roman, récit, théâtre), professeur émérite de littérature française à l’université de Provence, Anne Roche est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages parmi lesquels Histoire/Littérature. Histoire et interprétation du fait littéraire (avec Gérard Delfau, Éditions du Seuil, 1977, 1988), La Cause des oies (roman – avec Geneviève Mouillaud –, Maurice Nadeau, 1978), La Relative (roman, Éditions des Femmes, 1980), Boris Souvarine et la critique sociale (direction d’ouvrage, La Découverte, 1990), L’Atelier du scénario. Éléments d’analyse filmique (avec Marie Claude Taranger, Dunod, 1999) et W ou le souvenir d’enfance, de Georges Perec (Gallimard, 1997).

Plus d’infos: www.cheminderonde.net

Publication: M. Monte (dir.), « André Salmon, poète de l’art vivant », Presses universitaires de Toulon, 2010.

Source de l’information: http://www.fabula.org/actualites/article39448.php

_blank

André Salmon poète de l’Art vivant

Textes édités par Michèle Monte, avec la collaboration de Jacqueline Gojard

Toulon: Faculté des Lettres de l’Université du Sud Toulon Var, coll. « Var & poésie », 2010, 384 p.

ISBN 978-2-9527830-4-0

22 euros

Table des matières:

Continuer la lecture de Publication: M. Monte (dir.), « André Salmon, poète de l’art vivant », Presses universitaires de Toulon, 2010.

Publication: « Africanisme et Modernisme. La Peinture et la Photographie d’inspiration coloniale en Afrique centrale – 1920-1940 », par Jean-Pierre De Rycke, Peterlang et AML editions, Bruxelles, 2010

« Au lendemain de la Première Guerre mondiale, face au profond traumatisme engendré par le conflit meurtrier en Occident et au désenchantement croissant produit par l’industrialisation de masse, l’intérêt et la curiosité pour l’Afrique redoublent d’intensité.
Alerté par la crise mondiale de 1929, le monde « développé » entrevoit dans la cadence accélérée de l’exploitation des colonies une chance de relance de son économie malmenée. La série des grandes expositions coloniales et internationales qui se succèdent à partir de 1930 en est sans doute le reflet, qui permet en même temps de mieux appréhender les ressources, les modes de vie et les populations des territoires conquis. Quelques explorations africaines d’envergure réalisées au cours des années 1920 – dont la fameuse Croisière noire « Citroën » de 1924-25 est la manifestation la plus éclatante – s’inscrivent déjà dans ce contexte.
Dans une dimension plus philosophique cette fois, les Européens veulent en quelque sorte « laver » la culpabilité de leurs discordes internes et de leur décadence sociale en se retrempant dans le bain de jouvence et d’innocence que leur renvoie apparemment l’image des terres encore « vierges » – « untained », disaient les Anglo-saxons – du continent noir.
Sur un plan esthétique enfin, ce besoin profond de ressourcement au contact d’une culture radicalement différente mais qualifiée de « primitive » se fait sentir au même moment dans les milieux artistiques lassés des raffinements et des fadeurs de l’Art nouveau. L’avènement de l’Art déco durant l’Entre-deux-guerres devient ainsi un avatar du primitivisme.
C’est essentiellement de ce courant que relèvent la plupart des africanistes peintres et photographes (Auguste Mambour, Alexandre Iacovleff, Fernand Lantoine, Pierre de Vaucleroy, Allard l’Olivier, Marc Allégret, Casimir Zagourski, etc.) qui découvrent à tour de rôle l’Afrique de leurs propres yeux au cours de cette période. Moins connus que ceux des primitivistes radicaux comme Picasso ou certains expressionnistes qui leur sont contemporains, leurs noms et leurs oeuvres méritent d’être redécouverts. »

Contenu : Art déco – Art nouveau – Africanistes – Expositions coloniales et internationales – Modernisme – Peinture et photographie durant l’Entre-deux-guerres – Art colonial.

Peter Lang et AML Editions (Coll. Documents pour l’Histoire des Francophonies/Série Afriques), 2010, 344 pages, 47 clichés coul. et 60 ill. en n/b, ISBN 978-90-5201-687-0 – Prix public : 47,50 euros

Publication: « Littérature, Histoire et politique au XXe siècle: hommage à Jean-Pierre Morel »

Etudes réunies par Daniel Mortier et Vincent Ferré

Paris, Éd. Le Manuscrit, coll. « L’esprit des Lettres », 2010, 365 p.

ISBN : 978-2-304-03352-6 (livre imprimé), 27.90E

ISBN : 978-2-304-03353-3 (livre numérique), 7.90E

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur:

« Depuis quarante ans, Jean-Pierre Morel est celui qui s’est le plus directement attaché à faire pleinement perdurer une recherche portant sur les relations entre la littérature et l’histoire, en leur associant la politique – longtemps bannie des études littéraires – dans une démarche comparatiste interrogeant l’esthétique et la modernité.

Les 21 textes publiés ici, de collègues de longue date ou de jeunes chercheurs qu’il a constamment encouragés, entrent en dialogue avec une oeuvre de traducteur et de critique qui a fait connaître au public francophone des auteurs anglo-saxons, allemands et russes comme Brecht, Heiner Müller, Kafka ou John Dos Passos, aux côtés d’écrivains moins connus.

Textes d’E. Bouju, A. Boulanger, Y. Chevrel, S. Cillaire, C. Coquio, P. Dethurens, V. Ferré, R. Kahn, C. Ksiazenicer-Matheron, F. Leichter-Flack, D. Mortier, Ch. Nannicini, A. Pintiaux, I. Poulin, A. Prstojevic, R. Rakocevic, T. Samoyault, J. Sarfati Lanter, A. Tomiche, T. Victoroff et Ph. Zard. »

Continuer la lecture de Publication: « Littérature, Histoire et politique au XXe siècle: hommage à Jean-Pierre Morel »

Publication: « Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine », sous la direction de Christian Delporte, Jean-Yves Mollier, Jean-François Sirinelli, Quadrige Dicos Poche, PUF, 900 p., Paris, 2010

Présentation de l’ouvrage par Michel Rapoport, professeur honoraire d’histoire contemporaine, Université Paris Est-Créteil (première diffusion sur Francofil, le 9 juillet 2010) :

« L’histoire culturelle, comprise au prisme français, a pris son essor voilà une vingtaine d’années, sous la houlette de J.Y. Mollier, P. Ory, J.F. Sirinelli, C. Delporte, tant autour du Centre d’Histoire culturelle des Sociétés contemporaines de l’université de Versailes-Saint-Quentin en Yvelines que du Centre d’Histoire de Sciences PO. L’heure, non des bilans, mais d’un état des lieux est venue et ce dictionnaire critique, couvrant les XIXè-XXIè siècles, instrument unique, en est l’expression la plus accomplie. Sous la triple direction de C. Delporte, J.Y. Mollier et J.F. Sirinelli, entouré d’un comité scientifique et Claire Blandin coordonnant l’ensemble, environ 150 chercheurs, appartenant aussi bien à la génération des Pères fondateurs qu’aux « baby boomers » de l’histoire culturelle, apportent une mise au point historiographique, dressent l’état des connaissances, dégagent les thématiques en émergence. Inventaire, ce dictionnaire est l’instrument d’une histoire en construction qui, d’Acculturation à Zoo, en environ 300 entrées, décline, entre autres, concepts (Acculturation, Contre-culture, Génération…), lieux (Colonies, Musée…), pratiques (Gastronomie,Lecture, Homosexualité…), objets ( Journal, Objets du quotidien…). Ces quelques entrées ne rendent que très mal compte de la foisonnante richesse de ce dictionnaire, mais elles permettent de situer la distance qui sépare la conception française de l’Histoire culturelle de sa cousine anglo-saxonne, les Cultural Studies, objet d’ailleurs d’une entrée (Histoire culturelle et Cultural Studies).

Chaque entrée présente l’historiographie du sujet, l’état actuel de la question et les débats en cours, voire les enjeux, et est accompagnée d’une bibliographie « up to date ». Un jeu de renvoi permet une circulation à travers le dictionnaire (Histoire culturelle et histoire littéraire renvoie ainsi à Bibliothèques, Editions, Histoire culturelle et Cultural Studies; Théâtre renvoie à Acteur, Art Lyrique, Cinéma et fiction, Cirque, Danse, Fête(s), Spectacles, Télévision et genre télévisuel).

Peut-être pourrait-on reprocher à ce dictionnaire d’avoir centré ses entrées essentiellement sur des formes de culture urbaine et d’avoir négligé les formes de culture du monde rural (même, s’il y a des entrées Ferme, Chasse, Paysage…). Certaines entrées auraient aussi pu trouver leur place, par exemple une entrée Club. Mais cela n’est que secondaire par rapport à ce qu’apporte cet ouvrage. De plus, dans la mesure où il ne se contente pas d’aborder des terrains largement labourés et bien balisés, mais qu’il traite aussi des chantiers en cours, il est appelé à connaître des rééditions mises à jour. L’idéal serait, pour qu’il soit l’instrument vivant d’un champ historique en mouvement, qu’il connaisse rapidement une édition électronique, ce qui faciliterait bien sûr ces mises à jour. En attendant, tous nos collègues disposent désormais d’un livre de chevet et il, faut saluer ce travail d’équipe novateur. »

Plus d’infos: www.puf.com

Publication: « Twentieth-Century French Poetry: A Critical Anthology », by Hugues Azerad and Peter Collier, Cambridge University Press

Modern French poetry is unique in the boldness and creativity of its experiments in form and genre, from classical verse to vers libre, from calligrammes to prose poems and poésie sonore. This anthology includes 32 poems by French and francophone poets, each followed by an accessibly written, detailed commentary. The different approaches adopted in the close readings by specialists in their field reflect the major trends in current literary criticism and theory. A foreword by one of France’s foremost poets, Yves Bonnefoy, a general introduction, and an afterword provide a helpful theoretical framework for the study of modern poetry. An extensive bibliography, concise biographies of the poets, and a glossary of literary terms are included. Students of French and of comparative literature will gain a deeper understanding of the development of French verse and of the artistic movements (especially in the visual arts) which have shaped twentieth-century French poetry.

• A wide range of modern French poems, ideal for survey courses or individual study • Includes biographies of major poets, a glossary of literary terms and suggestions for further reading • Commentaries written by specialists in the field reflecting different theoretical approaches Continuer la lecture de Publication: « Twentieth-Century French Poetry: A Critical Anthology », by Hugues Azerad and Peter Collier, Cambridge University Press

« Sur l’expressionnisme. Berlin années vingt. » par Jean-Michel Palmier

Préface de Lionel Richard, introduction de Florent Perrier

© INHA-Le Bleu du ciel, 2009

16 x 17 cm, 112 pages, 25 €

3 CD audio 183 min

ISBN 978-2-915232-64-6

Diffusion : Le Bleu du ciel

Présentation de l’éditeur:

« Dès qu’il en a été question dans quelques revues françaises, à la veille de la Première Guerre mondiale, le mouvement d’avant-garde appelé en Allemagne « Expressionnisme » a donné lieu à beaucoup de malentendus.

La conférence donnée par Jean-Michel Palmier, le 3 mars 1983 au CAPC de Bordeaux, sur le Berlin des années vingt, est à inscrire dans le fil des interventions qui ont largement contribué à les dissiper. Il compte, sans conteste, parmi les rares historiens d’art qui ont bouleversé l’image de l’expressionnisme en France. Le discours et la voix de Jean-Michel Palmier ont aussi restitué l’immense qualité d’accompagner le lecteur-auditeur à être le témoin de son éveil sensible à la beauté, comme à la révolte de l’expressionnisme.

Jean-Michel Palmier (1944-1998), professeur d’esthétique à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), fut notamment spécialiste de l’Allemagne des années 20-30. »

Plus d’infos: www.inha.fr

Publication: D. Vaugeois et I. Rialland (dir.), L’Écrivain et le spécialiste. Écrire sur les arts plastiques au XIXe et au XXe siècle

Paris : Classiques Garnier, coll. « Rencontres », 2010

EAN : 9782812401275

330 pages

34EUR

Présentation de l’éditeur:

Apparier l’écrivain et le spécialiste, ce n’est pas opposer des contraires, mais interroger les conditions d’une distinction incarnée dans des discours singuliers sur l’art, qu’ils soient ceux, au XXe siècle, de Claudel, Bonnefoy, Malraux, Dupin ou Beckett, de Duthuit, Focillon, Faure ou Longhi. Ces discours, engageant positions institutionnelles, postures rhétoriques et représentations, révèlent la palette complexe et nuancée des rapports de l’écrivain à la spécialisation et du spécialiste à l’écriture. Issues de différents horizons disciplinaires — histoire, littérature, esthétique —, les études qui composent ce volume dessinent une configuration mouvante, où se lisent l’évolution des frontières du savoir depuis le XIXe siècle et l’histoire de la légitimité du parler peinture.

Table des matières: Vaugeois-Rialland_Table des matières

Plus d’infos: www.classiques-garnier.com

Inauguration des Collections électroniques de l’INHA sur revues.org

Les publications de l’Institut national d’histoire de l’art sont destinées à valoriser les manifestations – expositions, colloques, travaux de recherche en histoire de l’art et archéologie occidentale depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours – conçues et organisées en partenariat avec d’autres institutions – universités et musées. Elles complètent les ressources élaborées par l’Institut (bases de données, catalogue de la bibliothèque, etc.) et mises à la disposition des chercheurs, des professionnels de l’art ou des amateurs éclairés. Les Collections électroniques de l’INHA sont d’ores et déjà consultables en libre accès sur la plateforme des Livres de Revues.org. Deux volumes d’actes de colloques paraissent à l’occasion de l’ouverture du site : les Actes du Ve congrès national d’archéologie et d’histoire de l’art et Repenser les limites : l’architecture à travers l’espace, le temps et les disciplines.

Plus d’infos: http://inha.revues.org

Publication: L’Art et la Mesure: Histoire de l’art et méthodes quantitatives

Sous la direction de Béatrice Joyeux-Prunel

avec la collaboration de Luc Sigalo Santos

Paris, Editions Rue d’Ulm, 2010, 600 pages.

Présentation de l’ouvrage sur le site de l’ENS:

« Parler de chiffre en histoire de l’art est souvent malvenu : cette démarche laisse penser que ce qui intéresse est plus le chiffre que l’oeuvre, et que l’on pourrait codifier des données dont on aime à penser qu’elles relèvent de l’immesurable, de l’insondable, du spirituel. ‘On ne met pas la beauté en boîtes’, est la réaction compréhensible de celui qui travaille sur l’art, celui qui l’apprécie, et qui veut, et qui sait en traduire toute la grandeur. Continuer la lecture de Publication: L’Art et la Mesure: Histoire de l’art et méthodes quantitatives

Publication: Nusch, portrait d’une muse du Surréalisme

NUSCH portrait d’une muse du surréalisme

Chantal Vieuille

Feedback, 18 x 24 cm, 128 p.

60 photographies de Nusch signées Man Ray, Brassaï, Dora Maar, Lee Miller, Roland Penrose ainsi que des portraits de Picasso, Miro, Magritte.

ISBN : 978 99959-628-0-7


326-129-large

Continuer la lecture de Publication: Nusch, portrait d’une muse du Surréalisme

Au Sud d’Eden, des Américains dans le sud de la France (1910-1945)

de Jocelyne Rotily aux éditions ACFA

1910-1940 : Quel grand écrivain ou artiste américain n’a pas un jour poussé son voyage transatlantique du côté de la Provence et de la Côte d’Azur ? Toute la bande de la «génération perdue» s’y est donnée rendez-vous: Dos Passos, Hemingway et Fitzgerald qui ont fait d’Antibes leur terre de plaisirs ; chaque été, ils se retrouvaient dans la «villa America» du peintre et dandy Gerald Murphy, enfant chéri de Picasso et de Fernand Léger, et dont Fitzgerald fit le héros de Tendre est la nuit. Continuer la lecture de Au Sud d’Eden, des Américains dans le sud de la France (1910-1945)

Le Parcours transatlantique du ‘Journal’ d’Eugénie de Guérin – Un cas de transfert culturel (1850-1950)

Mathilde Kang

LE PARCOURS TRANSATLANTIQUE DU „JOURNAL » D’EUGÉNIE DE GUÉRIN : Un cas de transfert culturel (1850-1950)

Oxford, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Wien, 2009.

Cette étude se veut un des premiers ouvrages de fond dans le champ du transfert littéraire/culturel, traitant le phénomène de déplacement du « Journal » d’Eugénie de Guérin et la problématique qui l’entoure. A partir de la montée de la popularité du « Journal » en France, en passant par sa pénétration en Angleterre, sa promotion aux États-Unis, son passage au Canada anglais et enfin son « chant de cygne » au Québec, l’auteur tente de reconstituer et d’interpréter le parcours transatlantique de l’œuvre dans ces cultures aux horizons divers. Continuer la lecture de Le Parcours transatlantique du ‘Journal’ d’Eugénie de Guérin – Un cas de transfert culturel (1850-1950)

Publication: Irene Nemirovsky and the Cultural Landscape of Inter-War France

Before Auschwitz: Irene Nemirovsky and the Cultural Landscape of Inter-War France
Angela Kershaw, University of Birmingham, UK

Series: Routledge Studies in Twentieth-Century Literature

This book analyses Irene Némirovsky’s literary production in its relationship to the literary and cultural context of the inter-war period in France. It examines topics of central importance to our understanding of the literary field in France in the period, such as: the close relationship between politics and literature; the historical, political, cultural and personal legacies of the First World War; the so-called ‘crisis of the novel’ and the attempt to create and develop new narrative forms; the phenomenon of Russian emigration to Paris in the wake of the Russian Revolution and Civil War; the possibilities for the creation of a French-Jewish identity and mode of writing; and the threat of fascism and the approach of the Second World War.

August 2009: 234×156: 208pp
Hb: 978-0-415-95722-9: £70.00

For more information on this book, visit http://tandf.msgfocus.com/c/1Cd62sH9hwM58tp

For information on other Literature books from Routledge, visit our subject website: www.routledge.com/literature

Yours sincerely
Laura Maisey
Marketing Coordinator