Exposition « Jean Cocteau, sur les pas d’un magicien » au Palais-Lumière à Evian du 20 février au 23 mai 2010

Présentation de l’exposition:

« Né il y a 120 ans à Maisons-Laffitte, Jean Cocteau occupe depuis plus d’un siècle l’espace artistique et reste présent à travers toutes les facettes de sa création. Intellectuel et artiste multidisciplinaire, il demeure une figure protéiforme du XXe siècle et à ce titre bénéficie d’une reconnaissance internationale.

Si le grand public connaît son oeuvre, ou du moins, une partie de ses écrits, de sa filmographie ou de son théâtre, moins nombreux sont ceux qui connaissent son travail de dessinateur, de peintre et d’une manière générale l’ensemble de ses recherches plastiques.

Cette exposition, par son caractère rétrospectif, a pour ambition de faire découvrir la richesse et la diversité d’une oeuvre qui exploita tous les champs et tous les moyens artistiques dont il disposa. Ces témoignages devraient permettre d’élargir la vision que l’on a de ce « génie fragile », témoin et acteur d’époques riches et mouvementées.

L’exposition regroupe quelque 450 pièces (dont un tiers de livres rares, correspondances, manuscrits et photos) et couvre les champs de la poésie, du roman et de l’essai, du théâtre et de la danse, de la musique, du cinéma et bien évidemment des arts plastiques.

Elle se décompose en plusieurs évocations :

– la vie de Jean Cocteau par des témoignages et des photographies ;

– le monde de Jean Cocteau, ses passions, ses amours, ses amitiés ;

– la suite de l’exposition se déroule de manière chronologique visitant les romans, la musique, le théâtre et la poésie, la filmographie et surtout les dessins, peintures, affiches, gravures, sculptures, céramiques, fresques. Elle s’achève par une salle consacrée à l’artiste représenté par ses amis peintres et photographes : Bernard Buffet, André Lhote, Pablo Picasso,Moïse Kisling, Man Ray, Jacques-Émile Blanche, Dora Maar, Romaine Brooks, Paulet Thevenaz, Edouard Dermit, Arnold Newman, Charles Trenet, Jean Marais, Appel. les Fenosa, Marie Laurencin, Lucien Clergue, Andy Warhol…

Une attention particulière est portée au film La Belle et la bête (avec notamment une projection en boucle de séquences choisies et la reconstitution du couloir du château), ainsi que sur L’Eternel retour dont il faut rappeler que toutes les scènes « maritimes » ont été tournées près d’Evian à Meillerie.

Certaines salles seront sonorisées notamment celle de La Voix humaine, qui présentera l’ensemble des 28 eaux-fortes que Bernard Buffet a consacré au texte de Cocteau. »

Commissaires de l’exposition :
Michel Bepoix et Robert Rocca

En regard de l’exposition :
– Samedi 17 avril à 17h
Conférence
« Jean Cocteau ou la naissance d’un poète », par Monique Bourdin, docteur ès lettres, spécialiste de Jean Cocteau, proposée par les Amis du Palais Lumière. Auditorium du Palais Lumière.

– Vendredi 23 avril 2010  à 19h
Concert du Quatuor Byron et soprano Silvie Bendova pour une interprétation de Stravinski, Haydn, Milhaud, Poulenc, Beethoven.

Plus d’informations: www.ville-evian.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.